COLOPATHIE FONCTIONNELLE

COMPTE RENDU D’ÉVALUATION 
 
SUJET : COLOPATHIE FONCTIONNELLE 
VALEUR DE L’ÉTUDE : Grade A 
NOMBRE DE SUJET : 61 
MÉTHODOLOGIE : double aveugle, par tirage au sort. Evaluation effectuée par le professeur Chef de Service 
LIEU DE L’ÉTUDE : CHU BESANCON – Service de gastro-antérologie 
ANNÉE : 1982-1983 
NOMBRE DE THÉRAPEUTES AYANT PARTICIPÉ : 2 
AUTEUR : Professeur CARAYON P, GROSJEAN Daniel, BENINI Patrice 
RÉSULTATS : amélioration groupe traité : 74 % Amélioration groupe placebo : 38 % P ≤ 0,01 Résultats sans changement après une 2e séance. 
RÉSUMÉ : 61 personnes atteintes de colopathie fonctionnelle et sélectionnées par le Professeur CARAYON ont été réparties par tirage au sort entre 1 groupe traité (31) et 1 groupe placebo (30). L’évaluation s’est fait en double aveugle. Les critères de jugement, 1 mois après la séance de microkinésithérapie, sont pour chacun des symptômes présents dans le bilan de départ : disparus ou améliorés = résultat positif, stables ou aggravés = résultat négatif Il en est de même pour les signes cliniques constatés à l’examen initial. Résultat : 1a 1ère séance 61 malades inclus, 1 retiré (début de cancer) 
PLACEBO  MICROKINESITHERAPIE  TOTAL  
Amélioration  11 (18,3 %)  23 (38,3 %)  34 (56,6 %)  
Sans effet  18 (30 %)  8 (13,3 %)  26 (43,6 %)  
Total  29 (48,3 %)  31 (51,6 %)  60 (100 %)  
Les sujets ayant eu un traitement en microkinésithérapie sont nettement améliorés par rapport au 
placebo (chi 2 = 6,61 ; p = 0,010) 
La 2e séance ne montre pas de modification par rapport à la 1ère séance. 59 inclus (1 à quitté la 
région). 
PLACEBO  MICROKINESITHERAPIE  TOTAL  
Amélioration  11 (18,3 %)  23 (38,9 %)  34 (57,6 %)  
Sans effet  17 (28,8 %)  8 (13,5 %)  25 (42,3 %)  
Total  28 (47,5 %)  31 (52,5 %)  59 (100 %)  
Les sujets ayant reçu un traitement en microkinésithérapie sont nettement améliorés par rapport au placebo (chi = 5,98 : p = 0,014). Il n’a pas été observé d’aggravation.